Les Tests

Jeudi 13 septembre 2012

Avec l'iPhone 5 et les mises à jour d'iPod, Apple se repose sur ses acquis
  • 31/07
  • 2010
  • 20h45

Bumper Apple pour iPhone 4 Noir et gratuit

  • Auteur : iNaphrayoo

Pour ne pas perdre la face sur les problèmes de réception sur l'iPhone 4, Apple a décidé de communiquer (c'est sa nouvelle lubie depuis un moment). A grand renfort de photos et vidéos de ses labos ultra top secrets et de tests comparatifs, Apple nous a expliqué que tous les téléphones portables ont le même problème.

Bref, comme Apple aime beaucoup ses clients (tu m'étonnes, on ne tue pas le troupeau de vaches quand il rapporte autant), surtout ceux qui ont acheté l'iPhone 4 et bien les chanceux ont droit à un bumper gratuit. Ni une, ni deux, Apple lance une app pour que seuls les clients iPhone 4 commandent le bumper, ce qui donne :

Application pour commander les bumper Apple pour iPhone 4
Application pour commander les bumper Apple pour iPhone 4
Application pour commander les bumper Apple pour iPhone 4

Une semaine plus tard et un peu de chance, le bumper est là :
Verdict, Les boutons de volume et d'allumage sont en métal au milieu du plastique. Ce dernier est mat et rugueux vers l'extérieur et brillant et lisse sur le milieu.
Le bumper enlève tout le sexy de l'iPhone 4 en cachant le cerclage en aluminium qui n'est autre que l'antenne qui pose problème aux US.

Heureusement que les trois compères Orange, SFR et Bouygues offrent une bonne couverture réseau en France, ce qui nous évitera de bousiller tout le design de l'iPhone 4 avec le pare-chocs gratuit made in pomme.

Bumper Apple pour iPhone 4
Bumper Apple pour iPhone 4
Bumper Apple pour iPhone 4

Merci Apple pour la gratuité de la chose.

  • Cet article est rattaché aux tags :
  • Accessoires,
  • Apple,
  • iPhone
  • 04/07
  • 2010
  • 09h32

iPhone 4 16Go - Noir

  • Auteur : iNaphrayoo

Apple tient la dragée haute à tous les constructeurs de mobiles et il sera difficile de faire aussi bien voir mieux que l'iPhone 4. iPhone OS est devenu iOS4 pour marquer la très forte évolution en terme de développement, d'interface et de nouvelles fonctionnalités installées sur l'iPhone 4, mais surtout c'est un message pour tous les constructeurs d'appareils mobiles et ultra mobiles : une nouvelle gamme de produits aussi tactiles et performants que l'iPhone verra le jour. Avant de découvrir ce qu'Apple va faire des iPods, je vous propose mon test de l'iPhone 4:

Aberration, L'iPhone commandé chez Orange arrive dans un carton 6 fois plus grand que son contenu. On sent la différence de considération en terme d'économie sur l'emballage.

Livraison colis iPhone 4
Apple pousse encore une fois le minimalisme de son emballage à son maximum. Seul l'emballage de la première version d'iPhone ressemblait à un écrin de produit de luxe. Cet aspect est aujourd'hui révolu, pour écouler plus d'iPhone à moindre coup, Apple fait au plus juste. L'iPhone 4 est accompagné d'un adaptateur secteur USB, d'un câble connecteur dock vers USB, d'écouteurs stéréo avec micro et d'une documentation.

Déballage iPhone 4
Contenu de la boîte iPhone 4
Le fameux trombone permettant d'insérer la microsim est présenté de façon très astucieuse. Fameux ou fumeux d'ailleurs, cette fonctionnalité demandant un accessoire très spécifique pour insérer sa carte sim dans l'iPhone est hors du commun et à la limite du ridicule. Pour le coup, la simplicité légendaire d'Apple en prend un coup. Pourquoi pas un fer à souder pendant qu'on y est ?

Documentation iPhone 4
Trombone pour iPhone 4

Fini les cartes sim de taille normal, place à la microsim. L'emplacement de la carte sim change et passe du haut de l'iPhone au côté droit. L'utilisation d'une carte sim d'un téléphone à un autre était simple de part le fait qu'ils acceptaient tous le même type de carte. Apple en a décidé autrement. Les utilisateurs d'iPhone 4 sont obligés d'utiliser une micro sim, non compatible avec les anciennes versions d'iPhone. Après avoir évoqué le problème de la non utilisation de mon iPhone 3G devenu obsolète et inopérant puisque privé de carte sim, j'apprends par un conseiller Orange qu'il existe un adaptateur permettant d'utiliser la microsim sur les anciennes versions d'iPhone. Je suis prié de me renseigner auprès d'Apple. Vous vous doutez bien que je n'ai eu aucune réponse mais j'ai trouvé ça : L'adaptateur pour microsim.

Carte microsim pour iPhone 4

Le design de l'iPhone change radicalement :
C'est un coup de frais que les designers d'Apple ont jeté sur l'iPhone. Alors que les versions précédentes se démarquaient de la concurrence avec leurs lignes douces et arrondies, l'iPhone 4 arbore un design au lignes très marquées pour un rendu plus fin. Place au verre et au métal, fini le plastique chip. Ce ravalement de façade est très efficace pour rendre les iPhone précédents et les mobiles d'autres marques beaucoup moins sexy. Un iPhone 3G/S a l'air de venir des années 90 à côté de l'iPhone 4.

iPhone 4 VS iPhone 3G
iPhone 4 VS iPhone 3G
iPhone 4 VS iPhone 3G
Les boutons de volume et de silence sur iPhone 4
Sur ce point précis, c'est une réussite. L'iPhone ne se tient plus au creux de la main. La texture lisse du verre fait qu'inconsciemment, on serre beaucoup plus l'iPhone entre les doigts. Ce n'est pas plus mal pour éviter les chutes.

Une qualité d'image bluffante ! L'écran vous crache à la figure sa netteté et ses belles couleurs dès le premier allumage. C'est top et ça en jette, mais on a parfois l'impression que c'est trop lisse. Sur les versions précédentes, on était impressionné par la qualité de création de l'interface au pixel près. Certes ce n'était pas net partout, mais c'était propre et bien fait. De plus certaines applications n'ont pas encore été mises à jour graphiquement, la différence est flagrante.

Tout ce que je reproche à Rétina Display, c'est qu'on ne pense plus que c'est une interface créée par un humain. Tout est lisse, propre et net, le rendu perd sur certains aspects de chaleur et de reliefs. La différence entre l'écran de l'iPhone 4 et les écrans d'iPhone de précédente génération reste quand même bluffante. Il est où l'autre mobile qui fait pareil ?

Rétina Display sur iPhone 4

L'interface évolue sans révolution : Ce sont les petits détails graphiques qui se remarquent et font sentir l'évolution. L'icône contact est plus détaillée, l'ombre portée des icônes se remarque beaucoup mieux grâce à la netteté de l'écran et le fond en texture des dossiers est du plus bel effet.

Par contre les touches du clavier virtuel perdent en relief, l'effet est plus ou moins prononcé en fonction de l'application. Le fond de la calculette a une texture rugueuse ou de cuir noir et on constate la granularité sur le fond de l'application Notes. Les nouvelles interface sont riches en détails et c'est très agréable à découvrir au fil des utilisations.

Beaucoup d'autres détails graphiques sautent aux yeux, soit grâce à Retina Display soit parce que la puissance de l'appareil permet aux designer de proposer des visuels plus travaillés.

Les dossiers sur iPhone 4

iPhone 4 est réactif : La première connexion à iTunes s'est effectuée sans encombres et m'a laissé pantois quand à la vitesse de récupération de la sauvegarde de donnée et de synchronisation. L'iPhone 3G avec iOS4 est un plaie infectée capable d'évoluer en gangrène à côté.

L'ouverture des applications est presque instantanée. Même l'application SMS s'en sort avec une nette évolution alors qu'elle était capable de planter à l'ouverture sur l'iPhone 3G.

J'ai très vite lancé une capture vidéo, que j'ai délibérément laissé tourner pendant 20 bonnes minutes. Et bien l'iPhone 4 s'en sort haut la main. Le défilement des images en accéléré ne rame pas. Apple a réellement fait de gros efforts en terme de performance. Vive le processeur A4, j'en prends 10 !

Le multi-taches qui n'en est pas vraiment : c'est plutôt une pause d'applications dotée d'un switch efficace. Mais la fonctionnalité est simple et très facile d'utilisation. Pour passer rapidement d'une application à une autre il faut double cliquer sur le bouton "Home" et pour quitter une application il faut faire comme si on veut ranger ses icônes.
A ce moment une pastille rouge s'apparentant à un sens interdit, s'affiche sur le coin en haut à gauche de chaque application ouverte. Le fait de cliquer sur cette pastille rouge fait quitter immédiatement l'application.

Il faut maintenant avoir plus d'applications supportant cette fonctionnalité, surtout pour les jeux, qui recommencent du début, si on switch d'une application à une autre.

Le multitache sur iPhone 4

La vidéoconférence sur iPhone. Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester FaceTime. Et oui, l'équipe PomGraphik étant Européenne, la Belgique, la Suisse et le Luxembourg n'ont pas encore l'iPhone 4. C'est pour bientôt.
Je me suis donc intéressé à la façon dont les iPhones se retrouvent pour communiquer en vidéo. Un conseiller Orange m'a bien affirmé que les communications FaceTime s'opèrent uniquement par Wi-Fi et ne consomment aucunement le forfait téléphonique. FaceTime en vidéo. Souhaitons que FaceTime devienne compatible avec iChat ce qui fera de cette fonctionnalité une tuerie !

Des photos de meilleure qualité pour l'iPhone 4 qui est doté d'un capteur de 5 mégapixels, ce qui en fait un appareil photo d'appoint. Pour tout ceux qui ont besoin de technologies supérieures, qu'ils achètent un véritable appareil photos et pas un téléphone.

C'est le bruit qui est bien plus contrôlé avec l'iPhone 4 comparé au capteur de 3 mégapixels des précédentes versions d'iPhone qui bruitait beaucoup trop les photos. Le flash à technologie LED est à utiliser avec parcimonie, il gâche parfois les clichés au lieu de les éclairer. Le plus gênant est parfois la gestion des contrastes et de la luminosité, Apple aurait pu rajouter un outil permettant de mieux les contrôler.

Pour ceux qui s'acharnent à vouloir faire de leur photophone un véritable appareil photo, il y a pléthore d'applications offrant plus d'options de réglages.
Au final, ce capteur un peu plus performant est satisfaisant pour un smartphone.

Le capteur de l'iPhone 4 est presque un grand angle
Le capteur de l'iPhone 4 pêche un peu sur le contraste et la luminosité
Le capteur de l'iPhone 4 s'en sorte mieux à contre jour que les capteur des anciennes version d'iPhone

Enregistrement vidéo et montage HD. Si il y a bien une fonctionnalité à la limite de l'inutilisable c'est bien le montage vidéo sur l'iPhone. La petitesse de l'écran est équivalente au manque de précision du traitement vidéos. Nul doutes que cette fonctionnalité cartonnera sur l'iPad quand ce dernier sera doté du même capteur. Mais je reconnais que la fonction de capture vidéo peut parfois être utile.

Une autonomie nettement supérieure : Alors qu'un iPhone 3G à la batterie pleine à 8H30, pouvait se retrouver lamentablement à plat à 14h parce qu'un peu de 3G, de Wi-Fi, de communications téléphoniques, de musique, de jeux ou d'utilisation d'applications un peu conséquentes ont utilisé à fond le processeur. L'iPhone 4 lui reste d'aplomb toute une journée (voir plus), un bonheur. L'autonomie couplée à une réelle réactivité fait de cette nouvelle version un iPhone bien plus abouti. C'est effectivement à l'utilisation quotidienne qu'on ressent le bon en avant réalisé. L'iPhone était un outil de communication avancée, l'iPhone 4 devient un véritable couteau Suisse de l'homo-numéricus.

iPhone 4, le smartphone du riche. La mauvaise fois n'a pas sa place pour ce produit vendu nu à partir de 519 euros, un peu moins avec un forfait. Comptez les extras, applications, protections, arnaques de votre opérateur... ce n'est pas avec un iPhone que vous ferez des économies sur votre facture mobile.

Ne criez pas non plus au scandale, il y a une importante différence entre l'iPhone et tous les autres téléphones sur le marché. L'iPhone est la pointure au dessus et il faut bien rentabiliser la recherche et le développement en plus de donner à manger à nos chers opérateurs incapables d'offrir de véritables services d'internet mobile.


Comme toutes choses faites par l'homme, il y a des points négatifs. Voici une petite liste non exhaustive et surtout non définitive :

- Le fameux problème de réception en fonction de la façon de tenir l'iPhone est très problématique. C'est simple, on y pense à chaque fois qu'on prend l'iPhone pour s'en servir. Le fait est qu'Apple se sert du cerclage en métal pour la réception, il semble donc que ce soit un problème de sensibilité d'antenne plus qu'un défaut de conception. Mais si c'est un défaut de conception que fera Apple... Affaire brulante à suivre !

- Pour les photos, le flash ne se déclenche pas toujours quand on choisit l'option flash actif. Et il se déclenche quand on s'acharne à le désactiver. Surtout dans les applications de photographie autre que celles d'Apple.

- Le passage à la microsim. En clair avec l'iPhone 4, fini la bonne vielle carte sim. Maintenant c'est la microsim. Donc en cas de "Mon iPhone 4 ne marche plus, il me faut un téléphone de dépannage", vous devrez repasser par votre opérateur pour retrouver votre bonne vielle carte sim. Combien on parie que monsieur opérateur va vous la facturer ?

- En cas de perte ou de vol c'est presque toute votre vie numérique qui s'en va. Apple répond partiellement au problème avec la fonction "Localiser mon iPhone" mais accessible uniquement aux abonnés MobileMe. Ce n'est pas suffisant ! Il faut un véritable système de sécurisation de données à distance. L'iPhone étant outil mobile utilisant le web, c'est une totale aberration de ne pas avoir de solution de blocage ou de suppression à distance gratuite. Accouplée avec son compte iTunes gratuit par exemple.

- Pour finir sur les points négatifs. Je reproche à Apple d'être bornée sur des choses bêtes comme l'absence du plugin Flash alors qu'on ne peut toujours pas personnaliser les sons de ses sms (hors de question d'avoir le téléphone le plus hipe du marché s'il a la même sonnerie que tout le monde !). Ou encore l'impossibilité d'avoir des informations de premier choix facilement visibles sans lancer une application.


iPhone 4 : 8 sur 10. Ce téléphone est très bon, il se rapproche doucement mais sûrement de l'ordinateur de poche dont on a tous rêvé. Il est cher mais c'est justifié. Il est beau, et aucun autre téléphone du marché ne sera aussi compatible avec nos Macs que l'iPhone.

  • Cet article est rattaché aux tags :
  • iOS,
  • iPhone

08112009-185443.jpg

Le MacBook Pro se décline en 13 pouces
Annoncé le 8 juin 2009 à la WWDC "(World Wide Developer Conference)", le petit dernier de la famille "Pro" fût une très bonne surprise entre la version 3 du système de l'iPhone, l’iPhone 3GS, la présentation de Snow Leopard et le renouvellement des MacBook Pro 15 et 17 pouces.
Donc depuis la conférence, la famille MacBook Pro est composée de 2 versions 13 pouces, 3 versions 15 pouces et 1 version 17 pouces.

08112009-185429.jpg
08112009-185436.jpg
08112009-185515.jpg

Une commande avec options rajoutées
La version qui nous intéresse pour ce test est le MacBook Pro 13 pouces doté d'un processeur Core 2 Duo cadencé 2,26 Ghz, avec 4Go (2Go par défaut) de mémoire DDR3 (configurées sur l'Apple Store en ligne) ainsi qu'un disque dur de 160 Go à 5400 tours minutes et le vaillant processeur graphique Nvidia GeForce 9400M. Avec l'option Remote pour 29 francs Suisse (soit 19 euros).

Le tout sur l'Apple Store Education Suisse pour la modique somme de 1605 francs Suisse, sur le store français il est à 1183,91 euros. Je rappelle que cette dernière somme convertie fait 1787,90 francs suisse.

Rappel : Le MacBook Pro a une iSight et un micro intégré, un clavier rétro-éclairé, un TrackPad Multi-Touch en verre et on peut brancher un écran externe d'une résolution pouvant atteindre 2560x1600 pixels via le mini-Display Port et le fameux port MagSafe.

Les nouveautés
La première nouveauté remarquable est bien évidemment l'intégration d'un lecteur de carte SD en lieu et place du lecteur Express Card qui se retrouve uniquement sur la version 17 pouces du MacBook Pro.

08112009-185450.jpg

Apple justifiait ce choix par l'accroissement d'utilisateurs possédant un appareil photo numérique. En effet, par son encombrement minimum et sa grande capacité de stockage, la carte SD s'est grandement démocratisée ces dernières années.
Le nouvel iMac sorti il y a deux semaines est doté, lui aussi, du même lecteur.

Le FireWire 400 disparu des MacBook 13", se retrouve en version 800 Mbit/s sur les MacBook Pro 13". Bonne nouvelle, les connectiques FireWire 400 sont rétro-compatibles avec la version 800 grâce à un simple adaptateur.

Autre nouveauté, la batterie longue durée déjà présente sur le reste de la gamme. Présentée par Apple comme pouvant atteindre jusqu’à 7 heures d’autonomie et 8 heures pour le 17 pouces, la batterie tient vraiment ses promesses en conditions de travail réelles. On peut donc ainsi utiliser la machine pendant des périodes réelles de 5 ou 6 heures. Bien sur la durée de la batterie peut varier suivant l’usage : du traitement de texte au montage sur iMovie en passant par le surf sur internet ou le visionnage d'un film.

Dernière nouveauté, cette version accueille un port audio In/Out au lieu des traditionnelles sorties séparées.


Pour une utilisation non professionnelle
Je suis étudiant et j'ai une utilisation non professionnelle de l'informatique. J'utilise tout de même intensément les logiciels de création livrés gratuitement avec Mac OS X tels que iMovie, GarageBand, iPhoto et iWeb.
Outre ces logiciels, j'utilise dans le cadre de mes études les logiciels de bureautique tels que Office Mac et iWork. Ces derniers sont vendus séparément.

J'ai donc un profil de blogger surfant et utilisant intensivement les réseaux sociaux et les services de partage de vidéos tels YouTube, Dailymotion…
Le MacBook Pro a été un choix évident grâce aux différentes possibilités d'exportations vidéos pré-configurées accessibles et disponibles facilement dans les logiciels de traitement vidéos livrés avec Mac OS X.

08112009-185847.jpg
08112009-185840.jpg

Ce MacBook Pro me sert énormément, surtout pour mes études. Je l'utilise aussi pour mon temps libre : montage vidéo, conception musicale et blogging. Sa petite taille et son poids me permettent de le transporter absolument partout.

Depuis que je travaille dessus, je n'ai jamais eu le moindre problème. Mac OS X est vraiment stable. Un jour, j'ai même essayé d'ouvrir 50 applications en même temps. Résultat : aucun ralentissement à ma grande surprise. Moi qui pensait qu'il y aura au moins le petit cercle multicolore pendant un instant.


Conclusion
En rapport avec mon utilisation, ce MacBook Pro 13" est tout à fait adapté. Il est robuste et performant. Le prix est élevé mais reste correct pour une machine de cette qualité livrée avec autant de logiciels intégrés et de connectiques différentes.

J'aime : l'écran lumineux et glossy, le large TrackPad en verre, le clavier rétro-éclairé, le très utile lecteur SD, l'indicateur lumineux de batterie et le design de la machine.

Je n'aime pas : il y a seulement 2 ports USB (il faut un Hub pour une utilisation de bureau). L'unique port audio In/Out, l'écran glossy en extérieur.

Merci à Amar Rizvanovic pour les photos.

  • Cet article est rattaché aux tags :
  • MacBook Pro,
  • Test
  • 22/09
  • 2009
  • 12h28

Test de la housse Seethru Housse rigide pour MacBook

  • Auteur : iNaphrayoo

Le MacBook blanc est très facilement rayable. Speck a eu l'astucieuse idée de créer une housse rigide pour protéger le MacBook tout en gardant le design de la machine.

Voir le test en vidéo sur le podcast PomGraphik Studio

22092009-122631.png

  • Cet article est rattaché aux tags :
  • Accessoires,
  • MacBook
  • 22/09
  • 2009
  • 12h18

Test de l'Apple TV le nouveau hobby d'Apple

  • Auteur : iNaphrayoo

Steve Jobs dévoile l'Apple TV, le nouveau hobby d'Apple. Voici un test complet de l'iPod de salon.
Voir le test en vidéo sur le podcast PomGraphik Studio

22092009-121433.png

  • Cet article est rattaché aux tags :
  • Apple TV,
  • iTunes
Copyright © 2005-2014 PomGraphik. Tous droits réservés.